parc eolien
Accueil > La concertation > Mise en œuvre des mesures d’accompagnement

Mise en oeuvre des mesures paysagères

Un groupe de travail réunissant des représentants désignés de chaque conseil municipal a été engagé en 2016. Ce groupe, qui est animé par le cabinet d’architectes paysagers Atelier Paysage, basé à Signy-l’Abbaye, a pour objectif de définir, précisément et pour chaque commune d’implantation du projet, l’ensemble des mesures permettant d’améliorer le cadre de vie de ses citoyens, en tenant comte de l’existant et des besoins de chacun.

Les projets pouvant être considérés comme des mesures compensatoires au sens des installations classées pour la protection de l’environnement seront insérées dans les compléments de l’étude d’impact, et seront réalisés dès l’engagement des travaux de construction du parc éolien.

S’agissant des projets hors étude d’impact, Atelier Paysage continuera à assurer un soutien des communes dans leur démarche de définition de ces projets. C’est la première fois qu’une telle démarche de conseil dans l’élaboration de projets d’amélioration du cadre vie est organisée.

Mise en oeuvre des mesures environnementales

L’étude d’impact comprise dans le dossier de demande d’autorisation unique du Mont des Quatre Faux, particulièrement riche et étayée, comprend un grand nombre de mesures environnementales devant permettre d’éviter, réduire et lorsque cela est nécessaire compenser les impacts du projet. Ces mesures s’inscrivent dans une logique de développement durable, en intégrant les composantes économiques, sociales et environnementales du territoire.

Elles ne seront cependant optimales que si elles sont acceptées par l’ensemble des parties prenantes et en particulier les acteurs locaux, les principaux usagers des lieux et les décisionnaires, et ce pendant toute la durée de l’exploitation du parc.

C’est la raison pour laquelle un comité local de mise en œuvre sera mis en place. Ce comité sera composé de structures institutionnelles locales ou départementales et de représentants des acteurs locaux. La mise en œuvre des différentes mesures en termes d’animation, de pédagogie, de contractualisation et de contrôle, et de suivi environnemental, sera confiée à un animateur biodiversité et développement rural.