parc eolien
Accueil > Retombées locales > Emploi et formation

DES MESURES VOLONTARISTES POUR L'EMPLOI LOCAL

Un Atelier « Mobiliser les entreprises locales » avait été organisé en 2015, tout au long de la phase définition du projet du Mont des Quatre Faux.

Une fois le projet défini et la demande d’autorisation unique déposée (22 décembre 2015), l’équipe du Mont des Quatre Faux a engagé une démarche plus opérationnelle. Celle-ci a abouti à la signature, le 27 mars 2017, d’une Charte d’engagement social et environnemental avec la Chambre de commerce et d’Industrie, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat et la Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics des Ardennes.

Ses signataires s’engagent à garantir une haute qualité environnementale du chantier, favoriser le recrutement local, et promouvoir l’insertion des personnes les plus éloignées de l’emploi par la formation, afin de contribuer à bâtir ensemble un projet de territoire. A travers ces engagements, l’objectif de cette charte est de permettre aux entreprises régionales de se positionner dans les meilleures conditions sur les appels de marché liés à ce parc éolien.

Les travaux de construction du parc éolien, d’une durée de deux ans environ, pourraient en effet générer presque 100 millions d’euros d’activité accessible aux entreprises locales. Différents corps de métiers seront mobilisés sur ce chantier : les secteurs du génie civil, génie électrique, travaux publics pour les travaux préparatoires, transport et levage ; mais aussi des emplois induits pour les fonctions supports telles que la restauration, le gardiennage ou l’intérim.

Les mesures d’accompagnement du projet mobiliseront aussi pendant plusieurs années des entreprises spécialisées dans l’enfouissement des réseaux et l’éclairage écologique, dans l’aménagement et l’entretien des espaces verts et pédagogiques.

UN PARTENARIAT AVEC LE LYCEE DES METIERS FRANCOIS BAZIN DE CHARLEVILLE-MEZIERES

La société Mont des Quatre Faux prévoit l’installation d’un centre de maintenance éolien à proximité du parc. Plusieurs dizaines d’emplois pérennes sont attendus. S’agissant du recrutement des techniciens de maintenance, la société Mont des Quatre Faux développe un partenariat avec le Lycée des Métiers des Technologies Industrielles François Bazin de Charleville-Mézières, qui propose un ensemble de formations dédiées aux métiers de l’éolien.

Les formations proposées par le lycée Bazin :

Plus d’informations ? Voir ci-dessous la chronologie et le contenu de chacune des réunions de concertation.

LE 26 JANVIER 2016 : RÉUNION DE LANCEMENT des GT 2016

Cette réunion d’information a rassemblé à La Neuville-en-Tourne-à-Fuy tous les acteurs de la concertation de 2014-2015. Cette rencontre a été l’occasion de :

LE 10 MARS 2016 À REIMS : PRÉSENTATION DU PROJET AUX ACTEURS ÉCONOMIQUES DE LA CHAMPAGNE-ARDENNE

Sous l’égide de la chambre de commerce et d’industrie de Champagne-Ardenne, l’équipe du Mont des quatre Faux a présenté le projet aux acteurs économiques de la région. Étaient invitées et présentes les entreprises intéressées, mais aussi les organismes d’accompagnement tels que Pôle emploi, Ardennes Développement, les Conseils régional et départemental, Reims Métropole, etc.

Outre le calendrier  du projet, une première estimation de son contenu en termes de travaux accessibles aux entreprises régionales a été présentée : travaux préparatoires (VRD), génie civil (fondations), génie électrique (réseaux HTA) et les fonctions support, le tout pouvant générer jusqu’à 100 millions d’euros d’activité. Les principes de la mise en concurrence tels qu’ils seront mis en oeuvre par EDF EN France, selon la Directive européenne 2014/24/UE, ont aussi été exposés.



Télécharger le pdf Communiqué de presse CCI Champagne-Ardenne

Le 25 avril 2016 à Rethel : PRÉSENTATION DU PROJET AUX ACTEURS ÉCONOMIQUES DES ARDENNES

Dans le cadre de l’assemblée générale de la chambre de commerce et d’industrie des Ardennes, en présence du Préfet du département et du Sous-préfet de Rethel, de Mme POLETTI, Députée de la 1ère circonscription des Ardennes, l’équipe du Mont des quatre Faux a présenté le projet aux acteurs économiques du département. Étaient invitées et présentes les entreprises intéressées, le Président du syndicat du BTP des Ardennes, etc.

Outre le calendrier  du projet, une première estimation de son contenu en termes de travaux accessibles aux entreprises régionales a été présentée : travaux préparatoires (VRD), génie civil (fondations), génie électrique (réseaux HTA) et les fonctions support, le tout pouvant générer jusqu’à 100 millions d’euros d’activité. Les principes de la mise en concurrence tels qu’ils seront mis en œuvre par EDF EN France, selon la Directive européenne 2014/24/UE, ont aussi été exposés.

1er septembre 2016 : rencontre avec la Fédération du BTP et la Chambre des métiers et de l'artisanat des Ardennes

Cette rencontre, organisée à Charleville-Mézières sous l’égide d’Ardennes Développement, a permis à l’équipe du Mont des Quatre Faux de présenter le projet et surtout ses retombées en termes d’activités pour les entreprises ardennaises.

L’objectif est de conférer un maximum de chances de réussite aux entreprises locales pour leur future participation à la construction du parc éolien et ses mesures d’accompagnement. Un processus volontariste d’information et de dialogue avec les entreprises potentiellement concernées est un volet de cette démarche. Une charte d’engagement social et environnemental, évoquée à cette occasion, en est un autre.

04 octobre 2016 : présentation aux professeurs et étudiants du lycée des métiers François Bazin

L’équipe du Mont des Quatre Faux s’est déplacée à Charleville-Mézières pour présenter l’activité et les métiers de la société Edf EN Services aux étudiants et professeurs des deux filières de formation aux métiers de l’éolien du lycée François Bazin.

Un dialogue a ensuite été organisé avec la direction du lycée afin de réfléchir ensemble aux actions pouvant être développées pour optimiser à la fois les formations, les accès aux stages et aux emplois chez EDF EN Services.

Pour concrétiser ce dialogue, une charte pourrait être signée en 2017 entre l’inspection académique, le lycée Bazin et le Mont des Quatre Faux.

Le 27 mars 2017 : Signature d'une charte pour l'emploi local

EDF Energies Nouvelles via la Société de projet Parc Eolien Mont des 4 Faux a signé ce jour, avec la Chambre de commerce et d’Industrie, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat et la Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics des Ardennes, une Charte d’engagement social et environnemental portant sur l’emploi, la formation et l’insertion dans la Région ardennaise.

Cette charte est un des résultats du groupe de travail « Favoriser les retombées économiques locales » auquel ont participé des habitants, élus et acteurs institutionnels et associatifs volontaires dans le cadre de la démarche participative locale menée par l’équipe du Mont des Quatre Faux. Près de 100 M€ d’activités sont en effet attendues pour la construction du parc et la mise en œuvre de ses mesures d’accompagnement.

Cette Charte a pour enjeu clé de favoriser l’emploi, la formation, l’information et l’accompagnement des entreprises locales vers les marchés ouverts par le projet. Les signataires s’engagent à garantir une haute qualité environnementale du chantier, favoriser le recrutement local, et promouvoir l’insertion des personnes les plus éloignées de l’emploi par la formation, afin de contribuer à bâtir ensemble un projet de territoire.

Citation de M. Christophe JACQUEMARD, Président de la FBTP des Ardennes : « La mise en œuvre de projets structurants pour notre département constitue un enjeu majeur pour notre profession. J’ai noté une réelle volonté de la part du maître d’ouvrage de connaître les atouts du BTP ardennais, qu’il s’agisse des capacités de production et du savoir faire des entreprises et de la filière, tout autant que des possibilités de partenariat avec notre CFA situé à Poix-Terron ».

De gauche à droite : MM. Jean-Luc LARCHER, Directeur général de la CCI, Didier HELLSTERN, Directeur Région nord EDF EN France, Géraud SPIRE, Président de la CCI, Bernard DETREZ, Président de la CMA et Christophe JACQUEMARD, Président de la FBTP des Ardennes.